jeudi 4 septembre 2014

Quimper : un homme tué d'un coup de couteau par un mineur

 Un mineur a tué, ce mercredi à Quimper (Finistère), un homme lors d'"une dispute appuyée". Le suspect a été interpellé.

Crédit : PHILIPPE HUGUEN / AFP
Un mineur est suspecté d'avoir mortellement poignardé un homme ce mercredi 3 septembre à Quimper (illustration).

Les faits se sont produits autour de 17h30 non loin de la place de la Résistance, tout près du centre-ville. D'après les explications du substitut du procureur de Quimper (Finistère), Éric Métivier, l'homicide se serait produit"sans doute après une dispute appuyée" entre les deux hommes.

Selon Le Télégramme, le mineur "aurait porté un coup de couteau de cuisine à l’autre qui a été touché dans la région du cœur. La mort a été vraisemblablement instantanée". La victime, un homme âgé de moins de trente ans, est décédé sur place, selon le substitut du procureur.


Le suspect, dont l'âge exact n'a pas été précisé, a été rapidement été interpellé. Selon Le Télégramme, il "se serait présenté à une patrouille de police". Il est actuellement entendu dans le cadre de sa garde à vue.

Envoyez votre tweet dans l'espace. Et retrouvez-le 9 ans plus tard

La Nasa invite le public à imaginer ce que sera l'exploration spatiale en 2023, et enverra une sélection des contributions dans une mission vers l'astéroïde Bennu.

    Vue d'artiste de la sonde OSIRIS-REx et de l'astéroïde Bennu (NASA/Goddard)                                   
Le phénomène des capsules temporelles est beaucoup plus populaire aux Etats-Unis que chez nous. Il s'agit de rédiger des messages (ou de prendre des photos ou des vidéos) qui seront placés dans une boîte scellée, généralement enterrée, et dont l'ouverture est programmée pour une date ultérieure. Cela peut être vingt ans, cinquante ans, voire davantage. Un moyen d'envoyer des instantanés du présent à l'attention du futur.
Ce que propose aujourd'hui la Nasa, c'est une capsule temporelle d'un genre un peu particulier, puisqu'elle va voyager dans l'espace pendant sept ans, avec la mission OSIRIS-REx. Cette sonde spatiale sera lancée en 2016, à destination de l'un de ces astéroïdes dont l'orbite les conduit régulièrement près de la Terre et que l'on nomme "géocroiseurs".
OSIRIS-REx vise Bennu, un astéroïde d'environ 500 mètres de diamètre, qu'il devrait atteindre en 2019. Là, il récupérera des échantillons de sol, avant de revenir sur notre planète en 2023. Les promoteurs du projet mettent en avant les informations qu'ils en tireront tant sur la nature des astéroïdes qui pourraient potentiellement s'écraser sur Terre que sur la formation des planètes et l'origine de la vie. Pour la Nasa, c'est également une source d'informations pour son projet ultérieur de capturer un astéroïde et de le mettre en orbite autour de la Lune.

Rendez-vous dans 9 ans...

La capsule temporelle, elle aussi, sera de ce voyage exceptionnel, et reviendra avec la mission, avec les messages encapsulés à bord. L'objet spatial contiendra 50 tweets et 50 images, choisis par l'équipe de la mission parmi ceux que le public du monde entier peut envoyer dès maintenant, et jusqu'au 30 septembre.
Il doit s'agir de messages courts, bien sûr, Twitter oblige, et sur le thème de l'exploration du système solaire en 2023 : comment vous l'imaginez, ses technologies, les expériences scientifiques qui y seront associées...
Pour participer, c'est très simple : vous rédigez votre message (en anglais) et le postez sur Twitter avec le hashtag #AsteroidMission, ou si vous préférez, vous pouvez illustrer votre sujet sur une photo ou un graphique que vous posterez alors sur Instagram, toujours avec le hashtag #AsteroidMission et en ajoutant le tag OSIRIS-REx sur la photo.
Si votre message ou votre photo sont sélectionnés, ils voyageront alors vers Bennu, et reviendront en 2023. La Nasa les mettra alors en ligne sur un site dédié, et vous aurez l'occasion de vous remémorer votre prédiction, et de voir si l'avenir vous a donné raison.

Ma liste de blogs

PARTAGER

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...