lundi 8 septembre 2014

Quelle hausse pour le prix de l'électricité le 1er octobre ?


(Boursier.com) — Comment vont évoluer les prix de l'électricité cet hiver ? La ministre de l'Energie Ségolène Royal avait choisi de geler, le 1er août, la hausse de 5% prévue pour les consommateurs, passant outre la décision du Conseil d'Etat. Désormais, d'après les informations du 'Journal du Dimanche', le gouvernement "cherche la parade pour fixer une hausse des prix de l'électricité moindre".

"S'en tenir à + 2%" ?

D'après le journal, l'exécutif tenterait donc de passer sous la barre des 5% et "s'en tenir à + 2% serait même tout à fait possible." Il suffirait pour cela d'anticiper sur la mis en place de la formule de calcul des prix, prévue pour 2015. "La commission de régulation de l'énergie doit rendre son avis cette semaine avant que le projet du ministère ne passe devant l'Autorité de la concurrence et le Conseil d'État. Un long processus qui pourrait prendre près de deux mois", écrit le 'JDD'. Ce calcul doit prendre en compte l'évolution du marché de l'électricité en Europe, qui a baissé depuis un an, ce qui pourrait profiter aux abonnés.

Manque à gagner pour EDF

Problème : cette solution ne ferait que reculer l'échéance d'une hausse des tarifs. "D'ici à la fin de l'année, il (le gouvernement, Ndlr) devra définir une nouvelle évaluation des coûts de production du parc nucléaire, qui pèseront à leur tour sur les prix futurs", explique le 'JDD', et il est peu probable qu'EDF ne réclame pas son dû. L'annulation des prix de l'électricité au mois d'août a coûté 500 millions d'euros à l'énergéticien. "En 2013, la hausse des tarifs de 5 % lui a fait gagner 680 millions d'euros, puis 400 millions au premier semestre 2014", rappelle le 'JDD'.

Ma liste de blogs

PARTAGER

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...