lundi 8 septembre 2014

Montres connectées : «La mode et le design sont aussi très importants»


INTERVIEW - Dans les smartphones, Sony a choisi de se concentrer sur le haut de gamme et les marchés matures. Une stratégie payante, selon Kuni Suzuki, le PDG de Sony Mobile, qui vient de lancer une nouvelle génération d'accessoires connectés.
LE FIGARO. - Sony lance un nouveau smartphone vedette tous les six mois, alors que vos concurrents le font tous les douze mois. Vous venez de présenter le Xperia Z3. Ce rythme est-il tenable?
KUNI SUZUKI. - Nous montrons les améliorations de nos technologies, à six mois d'intervalle. Nous avons amélioré les technologies Sony, intégré celles d'Android. Nous avons des raisons claires pour lancer des produits tous les six mois. Nous continuerons à le faire si nous voyons des améliorations nettes dans des domaines clés. Cette stratégie nous a permis de rattraper notre retard et d'améliorer la connaissance de la marque Sony dans les grands pays, en Europe, en Asie, aux États-Unis. Nos produits phares sont connus, les retombées sont positives.

Sony a donc regagné des parts de marché dans les smartphones?
Nous détenons des parts de marché à deux chiffres dans de nombreux pays: France, Espagne, Allemagne… Au Japon, c'est différent, il y a Sony et Apple, les autres sont très loin! En Chine et aux États-Unis, Sony n'est pas très fort. Nous commençons à revenir sur le marché américain, avec une tablette qui est distribuée par Verizon. Nous faisons une approche pas à pas des marchés américains et chinois.
Comment percevez-vous la montée en puissance de constructeurs chinois?
Les constructeurs chinois vont prendre des parts de marché, avec des produits bon marché. Cela ne se fera pas d'un coup, mais petit à petit. Sony n'est pas présent sur des segments où la marque n'est pas «premium». Il existe un très gros marché pour les smartphones de 0 à 50 euros. Nous n'irons pas dans cette catégorie. Il faut respecter l'image haut de gamme de la marque.
L'univers de la PlayStation est de plus en plus intégré à celui de vos smartphones.
Oui, on peut retrouver sur son smartphone ou sa tablette Xperia les jeux de sa PlayStation, à condition d'être connecté sur le WiFi de son domicile. Il est possible de poser la tablette sur son socle et jouer dessus comme sur une télé avec la manette de la PS4. La tablette est plus adaptée en taille d'écran, même si le smartphone peut aussi être utilisé. Nous essayons d'étendre les usages et les scénarios.
Les montres connectées peuvent-elles entrer dans cette logique?
Il existe des possibilités de transformer la montre en manette. Elle est dotée de capteurs gyroscopiques. Le tout est de savoir comment on les utilise. C'est un domaine très excitant.
Sony a présenté une nouvelle montre connectée, la SmartWatch 3 et un bracelet, le SmartBand Talk. Apple va dévoiler un objet connecté le 9 septembre, cela peut peser sur vos ventes?
Si Apple si arrive sur ce marché, c'est une opportunité. Le taux pénétration de ce type de produit est encore très bas. L'enjeu est de faire monter la reconnaissance des accessoires connectés, auprès du grand public. Par ailleurs, Sony se différentie des autres, avec des concepts forts pour chaque objet. Notre application «Lifelog» est une plateforme faite pour recueillir beaucoup de données. La mode et le design sont aussi très importants. Le bracelet de la montre peut être changé et nous invitons de nouveaux partenaires à faire des bracelets pour la SmartWatch 3. Cela arrive sur le marché.
Apple est aussi très attendu dans le domaine du NFC, notamment pour les paiements sans contacts.
En tant que Japonais, nous utilisons déjà beaucoup le NFC. Je n'ai jamais de monnaie dans ma poche, je paye tout avec mon smartphone. Le réseau ferré national japonais a des accords avec Sony. Nous discutons aussi avec les émetteurs de cartes de crédit. Au japon, le NFC est un standard. Sony vend aussi les puces seules, à divers opérateurs, pour le train, les établissements financiers... N'oubliez pas que nous avons cédé nos services financiers pour nous concentrer sur les semi-conducteurs. Dans chaque pays, des discussions sont menées pour étendre les services financiers. Le NFC va au-delà du paiement. Cela sert à appairer deux appareils, simplement en les approchant l'un de l'autre. Sony a déjà 161 appareils NFC dans sa gamme. Dans le domaine du sans contact, nous voulons aussi développer le chargement par induction.

Ma liste de blogs

PARTAGER

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...