samedi 18 août 2012

Aides à la Grèce : Paris et Berlin en désaccord


François Hollande et Angela Merkel, au sommet de l'Otan, le 21/5/12
François Hollande et Angela Merkel, au sommet de l'Otan, le 21/5/12 / Crédits : AFP

Partager


Selon le journal allemand Welt am Sonntag, François Hollande et Angela Merkel sont en désaccord sur les aides financières à accorder à la Grèce. Les deux dirigeants doivent se rencontrer ce jeudi à Berlin.
Discorde au sein du couple franco-allemand au sujet de laGrèce. Selon le journal allemand Welt am Sonntag, François Hollande et Angela Merkel sont en désaccord sur les aides financières à apporter à la Grèce. Le gouvernement allemand refuse un troisième plan d'aide pour Athènes et ne veut pas accorder un sursis à la Grèce pour qu'elle assainisse ses finances, arguant du fait que plus de temps signifie plus d'argent, indiquent des sources européennes.
Le porte-parole de la chancelière Angela Merkel a indiqué mercredi que celle-ci s'en tenait à l'accord en vigueur sur les obligations de la Grèce, lui donnant jusqu'à 2014 pour assainir ses finances et mettre en œuvre les réformes structurelles promises en contrepartie de son sauvetage financier. Cette position est également défendue par plusieurs pays européens, tels que la Finlande, l'Estonie et la Slovaquie, selon la même source.
La France, prête à accorder de nouvelles aides
 
A l'inverse, François Hollande et certains pays du sud de l'Europe seraient prêts à accorder de nouvelles aides à la Grèce afin d'éviter qu'elle ne doive sortir de la zone euro.
Selon le Financial Times de mercredi, la Grèce va demander un rééchelonnement de son plan d'austérité afin d'obtenir deux ans de plus, soit jusqu'en 2016, pour le mener à bien.
Le Premier ministre Antonis Samaras doit rencontrer Angela Merkel le 24 août à Berlin, et le président français François Hollande le 25 à Paris.

Le jaune d'oeuf serait aussi dangereux que la cigarette


oeufs
Crédits :

Partager

Le cholestérol du jaune d'oeuf aurait quasiment les mêmes effets sur les vaisseaux que la fumée de cigarette, d'après une récente étude canadienne.
Manger des oeufs serait aussi dangereux que fumer ? Une étude canadienne relayée par Le Figaro lance en tout cas le débat : le jaune d'œuf serait pratiquement aussi mauvais pour les artères que la cigarette. Le Dr David Spence et son équipe de l'université Western Ontario (Canada) se sont intéressés aux conséquences directes d'un excès de cette graisse dans l'organisme. Ces amas de graisses et de cellules qui obstruent progressivement les artères peuvent se décrocher et bloquer la circulation, déclenchant un infarctus du myocarde ou un accident vasculaire cérébral (AVC). Les chercheurs ont donc mesuré la formation de ces plaques graisseuses dans l'artère carotide de plus de 1.200 patients canadiens, âgés en moyenne de 61 ans. Outre leur consommation hebdomadaire de jaunes d'œufs, les participants ont également indiqué leur consommation de cigarettes.
 
Après 40 ans, attention !
 
Les scientifiques ont pu observer que la formation des plaques s'accélérait nettement à partir de 40 ans chez les sujets mettant régulièrement des jaunes d'œufs à leur menu, en particulier chez ceux qui en consommaient plus de trois fois par semaine. Cette détérioration des vaisseaux représentait également les deux tiers de celle due au tabac, dont la nocivité sur le cœur et la circulation n'est plus à démontrer. En France, il est recommandé aux patients à la santé artérielle menacée de ne pas dépasser deux à trois œufs par semaine, et de limiter leur apport journalier de cholestérol à 300 mg. 

WANTED – Le fisc britannique diffuse les photos des pires fraudeurs sur la Toile


L'administration fiscale britannique ne badine pas avec la fraude. Le HMRC (Her Majesty's Revenue & Customs) a mis en ligne sur son compte Flickr des photos des vingt évadés fiscaux les plus recherchés du royaume.
"Ces criminels ont globalement coûté plus de 765 millions de livres (environ 975 millions d'euros) aux contribuables et le HMRC va les poursuivre avec acharnement", a déclaré David Gauke, l'un des secrétaires d'Etat aux finances. "Nous espérons que publier leurs photos de cette façon va permettre aux citoyens de contribuer aux efforts pour les arrêter", a-t-il ajouté.
La fraude et l'évasion fiscale coûtent chaque année environ 10 milliards de livres à l'Etat. Le gouvernement a investi plus de 900 millions de livres pour renforcer l'administration fiscale afin qu'elle lève 7 milliards de livres supplémentaires chaque année.

La condamnation des Pussy Riot "digne de l'Inquisition"


Image suivante
Avant même l'annonce du verdict, des rassemblements en soutien au groupe Pussy Riot ont été organisés à travers le monde. Partout, les manifestants arboraient la cagoule que les activistes portaient pour la "prière punk" qui leur a coûté deux ans de réclusion.
Crédits : AFP/MARCUS BRANDT / MARCUS BRANDT
1 sur 15
Au-delà de la seule condamnation du groupe de punk Pussy Riot, c'est la sévérité de celle-ci qui a provoqué des réactions outrées dans de nombreux pays, mais surtout au sein même de la société russe.
"C'est tout simplement de l'idiotie", a déclaré l'écrivain russe Boris Akounine, une figure de la contestation du pouvoir du président Vladimir Poutine, à la chaîne de télévision Dojd. Le blogueur anticorruption Alexeï Navalny, autre chef de file de l'opposition, a dénoncé un "anéantissement de la justice" et "un procès digne de l'Inquisition", selon Interfax.
"Elles sont en prison parce qu'il s'agit d'une revanche personnelle de Poutine, a déclaré Alexeï Navalny. Ce verdict a été écrit par Vladimir Poutine." Il reprend une des lignes de défense des avocats des jeunes femmes, qui ont répété tout au long du procès que le verdict serait, de toutes façons, "dicté par le Kremlin". M. Navalni a lui-même été inculpé de "détournement à grande échelle", un délit pour lequel il risque jusqu'à dix ans de détention.
L'ÉGLISE ORTHODOXE DEMANDE LA CLÉMENCE

Conscient de l'ampleur internationale qu'a prise l'affaire, Vladimir Poutine lui-même avait suggéré qu'il ne souhaitait pas que les jeune femmes soient condamnées à de trop lourdes peines. Après l'annonce du verdict, le délégué du Kremlin pour les droits de l'homme, Vladimir Loukine, n'a pas hésité à parler d'une condamnation"injuste", estimant "qu'il ne peut y avoir ici de peine criminelle".

Même l'Eglise orthodoxe russe, qui avait eu des mots très durs contre les jeunes femmes, a demandé "aux autorités de l'Etat de faire preuve de clémence envers les condamnées, dans l'espoir qu'elles renonceront à toute répétition de ce genre de sacrilège".
Ailleurs qu'en Russie, la sentence a rapidement été condamnée par la chef de ladiplomatie de l'Union européenne, Catherine Ashton, qui l'a jugée"disproportionnée". La France déplore "un verdict particulièrement disproportionné, compte tenu des faits mineurs qui leur sont reprochés". La Grande-Bretagne et les Etats-Unis utilisent également le mot "disproportionné", Washington demandant aux Russes "de réviser ce procès et de faire en sorte que la liberté d'expression soit maintenue". L'organisation non gouvernementale Amnesty International a estimé que les trois membres du groupe punk étaient des "prisonnières de conscience, détenues uniquement pour avoir exprimé pacifiquement leurs convictions".
CADENASSAGE
La fermeté montrée dans cette affaire s'inscrit dans un contexte général de reprise en main ces derniers mois avec l'adoption de plusieurs lois controversées. Une loi qualifie d'"agents de l'étranger" et place sous contrôle étroit les ONG bénéficiant de fonds étrangers, avec des sanctions allant jusqu'à deux ans de détention en cas de violation de la législation. D'autres lois ont été adoptées, l'une sur la diffamation, l'autre sur des "listes noires" de sites Web et une troisième augmente considérablement les sanctions pour violation de la loi sur les manifestations, un texte déjà considéré comme restrictif par l'opposition.
Vendredi, la justice russe a par ailleurs officiellement banni les gay prides à Moscou pour une durée de cent ans. Nikolay Alexeyev, un activiste qui a dénoncé cette décision de justice, a promis de porter l'affaire devant la Cour européenne des droits de l'homme. La mairie de Moscou estime que de telles parades peuventprovoquer un désordre public et affirme qu'elles ne sont pas soutenues par la majorité des habitants de la capitale.

IRAN. Un général juge "bienvenue" une attaque israélienne


Car pour le général elle donnerait à l'Iran une raison de contre-attaquer et de "se débarrasser" de l'Etat juif "pour toujours".

Abonnez-vous au
Nouvel Observateur
Le président iranien Mahmoud Ahmadinejad a affirmé vendredi que la "tumeur cancéreuse" d'Israël va bientôt disparaître, lors d'un discours à Téhéran à l'occasion de la Journée d'al-Qods, un rassemblement anti-israélien et de soutien au peuple palestinien
(c) Afp
Le président iranien Mahmoud Ahmadinejad a affirmé vendredi que la "tumeur cancéreuse" d'Israël va bientôt disparaître, lors d'un discours à Téhéran à l'occasion de la Journée d'al-Qods, un rassemblement anti-israélien et de soutien au peuple palestinien (c) Afp

Une attaque aérienne israélienne contre les installations nucléaires iraniennes serait "bienvenue" car elle donnerait à l'Iran une raison de contre-attaquer et de "se débarrasser" de l'Etat juif "pour toujours", a estimé le général Amir Ali Hajizadeh, chef de l'armée de l'air du pays.
Selon des propos rapportés samedi par l'agence de presse officielle IRNA, le général Hajizadeh ajoute que la réponse de l'Iran serait "rapide, ferme et destructrice".

Discours offensif de Mahmoud Ahmadinejad

Le général Hajizadeh estime aussi que les menaces israéliennes de frappes aériennes font seulement partie d'une guerre psychologique contre l'Iran.
Ces propos font suite à un discours offensif du président iranien Mahmoud Ahmadinejad vendredi à l'université de Téhéran après des manifestations pro-palestiniennes nationales à l'occasion du dernier vendredi du ramadan.
Vendredi, des manifestants ont brûlé des drapeaux américains et israéliens aux cris de "Mort aux Américains" et "Mort à Israël".
Israël considère l'Iran comme une menace existentielle à cause de son programme nucléaire. L'Iran nie toute intention de construire des armes nucléaires et affirme que son programme nucléaire est pacifique et n'a qu'un but civil.

Ma liste de blogs

PARTAGER

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...