mercredi 21 mars 2012

"Les adieux à la Reine": dans les coulisses de l'Histoire



Agrandir Rétrécir Imprimer Recommander Partager
Publié le mercredi 21 mars 2012 à 15h20
adieuxalareine
(Photo D.R.)
14 juillet 1789, à Versailles. La cour vit dans l’insouciance et la désinvolture, loin du tumulte qui gronde à Paris. Mais quand, peu à peu, le château se vide à l’approche du danger, la jeune lectrice, entièrement dévouée à la reine, ne veut pas croire aux bruits menaçants. Elle se croit protégée du danger par Marie-Antoinette.
Le film
Les adieux à la Reine
De Benoît Jacquot.
Avec Diane Kruger, Léa Seydoux,  Virginie Ledoyen et Michel Robin.
Genre : drame historique.
Durée : 1 h 40.
Notre avis : excellent
L'histoire
14 juillet 1789, à Versailles. La cour vit dans l’insouciance et la désinvolture, loin du tumulte qui gronde à Paris. Mais quand, peu à peu, le château se vide à l’approche du danger, la jeune lectrice, entièrement dévouée à la reine, ne veut pas croire aux bruits menaçants. Elle se croit protégée du danger par Marie-Antoinette.
Notre avis
C’est la grande Histoire vue dans l’envers du décor. Du côté des petites gens qui, à Versailles, font le quotidien de la cour et du château. De vagues rumeurs alarmistes donnent à penser qu’il se passe quelque chose de grave à Paris. Ici et là, on croit même entendre prononcer le nom de « Bastille ».
Mais on ne fait que susurrer les mots et on s’exprime en anglais pour que personne, parmi les domestiques, ne sache de quoi il retourne. Et, tandis que certains sont déjà pris de panique, beaucoup, à l’image de Marie-Antoinette, s’inquiètent seulement de la couleur d’une broderie de dahlias sur un vêtement, ou de l’œuvre dont il faudra faire la lecture en ce jour.
Dans ce branle-bas général qui fait vaciller tous les repères, la jeune Sidonie cherche son camp et son destin. Épatante Léa Seydoux, au regard froid et déterminé, sur un visage qui se ferme dans sa sensualité. Tiraillée entre les ordres des uns et les contre-ordres des autres, elle suit les pulsions de son instinct, convaincue que son salut viendra de cette souveraine imprévisible et égocentrique incarnée par une lumineuse Diane Kruger.
Le tragique côtoie le dérisoire, le pathétique se mêle à l’insolite. Benoît Jacquot, caméra à l’épaule, s’installe au cœur de ces incertitudes, de ces manœuvres et de ces renversements, pour filmer en gros plans des personnages en pleins tourments. Mais sans jamais quitter la troublante Sidonie dans la quête de son devenir.
À la mi-juillet 1789, trois jours ont renversé le monde. Ils ont aussi bouleversé cette jeune lectrice pour la faire devenir elle-même sur le chemin de son émancipation.

Laure Manaudou : record et émotion pour sa qualification aux JO de Londres



NEWS PUBLIÉE AUJOURD'HUI, LE MERCREDI 21 MARS 2012 À 14:37
0
4
1
Laure Manaudou lors de sa victoire et sa qualification pour les Jeux olympiques de Londres le 20 mars 2012 à Dunkerque
Dans cette photo : Laure Manaudou

Madagascar 3 : Bons Baisers d'Europe, nouveau trailer



Mots clés : 
Par Phalène de La ValetteMis à jour  | publié  Réagir

VIDÉO - Le quatuor échappé du zoo de Central Park s'enrôle dans la troupe d'un cirque ambulant. Clowneries en perspective.


Malgré deux tentatives ratées, Alex le lion, Marty le zèbre, Gloria l'hippopotame et Melman la girafe n'ont pas renoncé à retrouver la douce quiétude de leur foyer d'origine à New York. Mais, comme le souligne la bande-annonce, «certains animaux savent mieux migrer que d'autres». Ceux-là se retrouvent malencontreusement en Europe.
Poursuivis par la police vétérinaire -à la tête de laquelle on trouve, bien sûr, une française, le capitaine Chantel DuBois -, nos héros trouvent une couverture idéale: un cirque ambulant. Reste à peaufiner leurs numéros, sous le regard des habituels lémuriens et pingouins ...

Hénaut Président de Michel Muller : un bal des pourris jubilatoire



Hénaut Président - Olivier Gourmet, Michel MullerMichel Muller transforme en long-métrage, sa série Henaut Président, de 70 épisodes, créée pour Paris Première, qui les avait diffusés pendant les quatre mois précédant la présidentielle de 2006. Il nous entraîne dans l'intimité des coulisses d'une campagne, entre coups bas, magouilles et faux sentiments... On jubile !

Hénaut Président - Robinson SteveninThierry Giovanni ( Olivier Gourmet) est le directeur d'une agence de communication, qui, pour « niquer » son grand rivale, s'engagera dans la campagne politique du maire d'un petit village du Limousin, Pierre Henaut (Michel Muller). Ce sera le début d'un marathon, pour faire de ce personnage modeste, « le troisième homme. » Aucun gant ne sera pris, dans la publicité tout le monde est pourri, « c'est sale, c'est moche, et ça pue ». La dichotomie entre les publicitaires, Thierry, Olivier, Fred ou encore Noémie, tous malhonnêtes, qui utilisent les autres comme des marionnettes dans leur quête de pouvoir personnel, et le personnage d'Alexandre, le neveu de Thierry, sincère et innocent, semble un peu primaire au premier abord. On n'en tient pas rigueur à Michel Muller, car on s'aperçoit vite que le film n'a pas de volonté pamphlétaire, mais s'affiche plutôt comme une fable des temps modernes où le cynisme aura quand même le dernier mot. C'est le personnage d'Alexandre qui prendra en charge la morale ( Robinson Stévenin), et guidera le spectateur.

Hénaut Président - Olivier Gourmet, Michel MullerHénaut Président, en multipliant les clins d'œil à notre société, avec l'information spectacle, le buzz à tout prix, prend ainsi un aspect « faux reportage » qui embarque totalement le spectateur. La description est fine, jamais trop burlesque ou absurde, on croit à la campagne, au candidat sorti de sa province, qui voue une véritable passion à Jean Jaurès et qui a peur « des petits animaux ». Surtout on croit aux publicitaires faux et manipulateurs incarnés par des acteurs ( Noémie De LattreFred Scotlande et Olivier Charasson) qui n'en font jamais trop, et sont toujours justes dans l'humour. A la tête de ce quatuor Olivier Gourmet incarne une véritable ordure, de façon magistrale.

Hénaut Président - Olivier GourmetC'est ce jeu au premier degré, qui permet de créer des situations totalement décalées, Alexandre venant rendre visite à Fred, qui discourt sur le kilt qu'il porte, ou l'équipe de campagne essayant de convaincre Pierre que c'est son grand-père pompier qui lui a transmis sa vocation politique. Henaut Président est une comédie intelligente, qui prend le temps d'installer les situations comiques, appuyées par des dialogues décalés, crues et acides. Le long-métrage dissèque les travers de la société actuelle avec dérision, mais ne se prend jamais pour ce qu'il n'est pas. Il ne prétend pas délivrer un message, mais juste faire travailler nos zygomatiques, et l'opération est réalisée avec succès.

Ma liste de blogs

PARTAGER

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...