samedi 18 août 2012

Aides à la Grèce : Paris et Berlin en désaccord


François Hollande et Angela Merkel, au sommet de l'Otan, le 21/5/12
François Hollande et Angela Merkel, au sommet de l'Otan, le 21/5/12 / Crédits : AFP

Partager


Selon le journal allemand Welt am Sonntag, François Hollande et Angela Merkel sont en désaccord sur les aides financières à accorder à la Grèce. Les deux dirigeants doivent se rencontrer ce jeudi à Berlin.
Discorde au sein du couple franco-allemand au sujet de laGrèce. Selon le journal allemand Welt am Sonntag, François Hollande et Angela Merkel sont en désaccord sur les aides financières à apporter à la Grèce. Le gouvernement allemand refuse un troisième plan d'aide pour Athènes et ne veut pas accorder un sursis à la Grèce pour qu'elle assainisse ses finances, arguant du fait que plus de temps signifie plus d'argent, indiquent des sources européennes.
Le porte-parole de la chancelière Angela Merkel a indiqué mercredi que celle-ci s'en tenait à l'accord en vigueur sur les obligations de la Grèce, lui donnant jusqu'à 2014 pour assainir ses finances et mettre en œuvre les réformes structurelles promises en contrepartie de son sauvetage financier. Cette position est également défendue par plusieurs pays européens, tels que la Finlande, l'Estonie et la Slovaquie, selon la même source.
La France, prête à accorder de nouvelles aides
 
A l'inverse, François Hollande et certains pays du sud de l'Europe seraient prêts à accorder de nouvelles aides à la Grèce afin d'éviter qu'elle ne doive sortir de la zone euro.
Selon le Financial Times de mercredi, la Grèce va demander un rééchelonnement de son plan d'austérité afin d'obtenir deux ans de plus, soit jusqu'en 2016, pour le mener à bien.
Le Premier ministre Antonis Samaras doit rencontrer Angela Merkel le 24 août à Berlin, et le président français François Hollande le 25 à Paris.

Ma liste de blogs

PARTAGER

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...