mardi 20 mars 2012

Tuerie de Toulouse. La piste d'un appel suspect vérifiée par les enquêteurs [direct]


+ DECRYPTAGE. Que sait-on du tueur ?+ HEURE PAR HEURE. La journée de lundi

Un individu a ouvert le feu lundi matin devant un collège-lycée juif de Toulouse (sud-ouest de la France), faisant quatre morts, dont trois enfants, et un blessé grave. L’auteur des coups de feu a pris la fuite en scooter.
Pas de "certitude" que le tueur ait eu une caméra
18h57. Le procureur de la République de Paris, François Molins, a déclaré ne pas avoir la «certitude» que l'auteur des fusillades de Toulouse et Montauban portait une caméra sur son torse, évoquant simplement une «sorte de bandeau».
Le roi du Maroc condamne un acte "ignoble"
18h50. Le roi Mohammed VI du Maroc condamne l'attaque. C'est un acte «ignoble contraire aux enseignements religieux et aux nobles principes et valeurs humaines et morales universelles», dit le souverain marocain dans un message de condoléances adressé au président français Nicolas Sarkozy.
"Et maintenant, tu t'en prends à une école »
18h45. Un passager d’un train en Seine-et-Marne dit avoir trouvé suspect le comportement d'une femme assise à ses côtés au cours de son voyage, le jour de la tuerie de Toulouse.
Selon une information du Figaro.fr, la voyageuse en question était au téléphone avec un homme et semblait bouleversée par ce que lui apprenait son interlocuteur.
«Et maintenant, tu t'en prends à une école », aurait-elle dit en substance, alors qu'elle sanglotait, selon le témoin. Les enquêteurs tentent d'exploiter des vidéos de gares de banlieue pour tenter d'identifier la voyageuse décrite par le témoin.
Le chef de l'Etat est arrivé
18h36. Les quatre cercueils des victimes sont alignés, recouverts de l’étoile de David et du drapeau français, dans le pavillon d’honneur de l’aéroport où va se tenir une cérémonie religieuse.
L’avion doit décoller vers minuit pour Tel Aviv, l’inhumation aura lieu mercredi matin.
Nicolas Sarkozy est arrivé sur place avec son épouse Carla Bruni-Sarkozy.
L’école juive rouvrira mercredi matin
18h20. Le collège-lycée juif Ozar Hatorah, durement touché par la tuerie, rouvrira mercredi matin.
« Les enfants sont sous le choc mais ils ont besoin de se retrouver ici » a expliqué Arie Bensemhoun, président de la communauté juive toulousaine et représentant local du consistoire israélite.
«Nous allons retrouver le chemin de la vie, cela sera difficile, douloureux, mais nous y parviendrons, même si le sang qui a coulé ne séchera pas», a-t-il expliqué.
La préfecture de Haute-Garonne a indiqué qu'il y aura une surveillance de l'entrée de l'établissement «avec des patrouilles statiques».
Le Premier ministre est arrivé à Roissy - Charles de Gaulle
18 h 05. L’avion militaire transportant les dépouilles des trois victimes juives est arrivé à l’aéroport de Roissy. Les corps doivent être inhumés en Israël.
Le Premier ministre François Fillon est sur place.
Marine Le Pen a annoncé qu’elle se rendra mercredi à Montauban pour la cérémonie d’hommage aux trois soldats tués
« Les actes sont prémédités » (procureur de Paris)
17 h 46. François Molins, procureur de la République de Paris, déclare « Nous sommes face à un individu extrêmement déterminé »« Le tueur se sait traqué et est susceptible de passer de nouveau à l’acte » a-t-il ajouté, précisant que « plus de 200 enquêteurs étaient mobilisés ».
Le procureur de la République de Paris a affirmé que « les actes étaient prémédités ». Contrairement à ce qui a été annoncé, « il n’y a aucun élément sur l’immatriculation du scooter ». « Le fait que le tueur ait porté une caméra n’est qu’une hypothèse à ce stade », a encore ajouté François Molins.
La piste des militaires néo-nazis « n’est plus privilégiée »
17 h 13. Le candidat du MoDem à la présidentielle, François Bayrou, se rendra mercredi à Montauban pour la cérémonie d’hommage aux trois soldats assassinés. Les candidats UMP, Nicolas Sarkozy, et PS, François Hollande, ont déjà annoncé leur participation aux obsèques.
16 h 33. La piste de militaires aux opinions néo-nazies « n’était plus privilégiée » par les enquêteurs mardi après-midi, a-t-on appris de source policière. La piste de militaires aux opinions « plus ou moins néo-nazies », qui a figuré « parmi d’autres hypothèses », n’a « pas été retenue », a dit cette source.
Les corps quittent Toulouse pour Paris puis Israël
16 h 20. L’avion transportant les dépouilles des trois enfants juifs et du rabbin s’est envolé mardi vers 16 h de Toulouse pour Paris, où les corps doivent entamer leur dernier voyage vers Israël pour y être inhumés.
Le président Nicolas Sarkozy et le Premier ministre François Fillon sont attendus à Roissy pour un hommage à huis clos.
Les services de la Défense et les profileurs en action
16 h 15Le ministère de la Défense informe que les services de la Défense, dont la Direction de la protection et de la sécurité (DPSD), participent à l’enquête. La DPSD travaille notamment sur les dossiers personnels des militaires et l’environnement local des implantations de la Défense.
15 h 30Selon lemonde.fr, des profileurs, appelés « analystes en comportement » et des analystes criminels de la police ont été appelés à Toulouse pour aider les enquêteurs à cerner le profil du tueur.
14 h 05. Alain Juppé accompagnera les familles des victimes en Israël et assistera aux funérailles des trois enfants et du rabbin. Son départ est prévu pour mardi soir.
« On a une obligation de résultat » (Nicolas Sarkozy)
13 h 58. Les responsables des communautés juive et musulmane organiseront dimanche une marche silencieuse commune à Paris en mémoire des victimes du« tueur au scooter » de Toulouse et Montauban, a annoncé le président du Crif Richard Prasquier.
13 h 56. Le président Nicolas Sarkozy a affirmé à propos de l’enquête sur la tuerie de Toulouse, « on n’a malheureusement rien » pour l’instant, mais « on a une obligation de résultat, c’est tout ». Le chef de l’Etat s’exprimait à la sortie du collège parisien François-Couperin, où il est venu respecter une minute de silence avec les élèves et leurs enseignants
Avis de recherche lancé pour le scooter
La police judiciaire a diffusé lundi à tous ses services un avis de recherche sur le scooter utilisé par le tueur à Toulouse et Montauban, en avertissant de la dangerosité potentielle de son utilisateur, a-t-on appris de source proche de l’enquête.
« Il y a lieu de rechercher » un « scooter T Max 530 », de marque Yamaha, de couleur « gris foncé avec calandre et jantes noires », indique cet avis, qui précise l’immatriculation du deux-roues que la police connaît avec certitude depuis qu’elle en a entendu le propriétaire à qui il avait été volé le 6 mars.
L’avis porte également la mention « attention, individu armé et dangereux ».
Les militaires radiés hors de cause ?
13 h 40. Les trois militaires français renvoyés de leur régiment en 2008 pour activités néo-nazies ont été mis hors de cause selon Reuters.
« Deux d’entre eux ont été entendus cette nuit par les enquêteurs et mis hors de cause », a déclaré une source proche de l’enquête. Le troisième avait été entendu la semaine dernière et déjà mis hors de cause après la fusillade qui a coûté la vie àtrois parachutistes d’origine maghrébine.
Mais le journal Le Monde dément l’interrogatoire de deux des militaires radiés en 2008.
SOS Racisme appelle à un rassemblement républicain
13 h 13. Nicolas Sarkozy se rendra mardi après-midi à l’aéroport de Roissy pour rendre hommage aux quatre victimes de la tuerie avant leur rapatriement en Israël indique l’Elysée.
Le Premier ministre François Fillon se rendra également à cette cérémonie.
12 h 56. SOS Racisme appelle citoyens et candidats à la présidentielle à un« rassemblement républicain » dimanche à Paris pour exprimer le « dégoût de la haine raciste et antisémite », après les assassinats de Toulouse et Montauban.
Une caméra de type GoPro
12 h 34. La caméra miniature qui était sanglée sur la poitrine du tueur évoque un appareil de type GoPro, habituellement utilisé par les plongeurs et sportifs de l’extrême pour filmer leurs exploits, en surf, ski ou parachute.
C’est la marque la plus connue de ce type de caméra, légère, étanche, simple d’utilisation elle peut être fixée sur le corps à l’aide de sangles ou clipsée sur un casque.
Jean-Luc Mélenchon poursuit sa campagne
11 h 40. Jean-Luc Mélenchon, le candidat du Front de Gauche à l’Elysée, a affirmé mardi à Paris, que « poursuivre la campagne est un acte de résistance ». Son agenda n’a pas été modifié, au contraire de celui de plusieurs autres candidats à la présidence, dont Nicolas Sarkozy et François Hollande.
11 h 36. La préfecture du Lot-et-Garonne met en place le plan Vigipirate « écarlate ». Limitrophe de la région Midi-Pyrénées, le département se trouve sur l’axe reliant Toulouse à Bordeaux, deux grandes villes du Sud-Ouest.
Minute de silence dans toutes les écoles de France
11 h 09. François Hollande annonce qu’il ira à Montauban mercredi, pour assister aux obsèques des soldats assassinés.
11 h. Une minute de silence est observée dans toutes les écoles pour rendre hommage aux enfants tués. Nicolas Sarkozy était présent lors de la minute de silence du collège-lycée François-Couperin à Paris.
Les déclarations du Crif et de Luc Chatel
10 h 49. Le ministre de l’Education nationale, Luc Chatel, a participé à Paris, à l’école privée juive Ozar Hatorah, à « un moment de recueillement » avec la communauté juive. Il a ensuite déclaré : « Nous partageons un grand moment d’émotion et de bouleversement. Les Français sont bouleversés parce qu’on s’en est pris à des enfants ».
9 h 53. Richard Prasquier, président du Conseil représentatif des institutions juives de France (Crif) estime que la France a réagi de façon « admirable »« Tous les partis politiques, et il y en a pour lesquels j’ai eu des mots très durs, ont joué le jeu en arrêtant la campagne », a-t-il ajouté.
Les enquêteurs n’ont pas identifié le tueur, qui aurait porté une caméra
9 h 24. Le président du Consistoire central, Joël Mergui annonce que les corps des quatre victimes franco-israéliennes seront rapatriés mardi en Israël. Les dépouilles de Jonathan Sandler, 30 ans, de ses deux enfants Gabriel, 4 ans, et Arieh Sandler, 5 ans, et de la petite Myriam Monsonego, 7 ans, devaient être acheminées vers Paris, avant d’être transférées en Israël.
8 h 20. Le ministre de l’Intérieur Claude Guéant a déclaré sur Europe 1 que les enquêteurs n’avaient pas identifié le tueur à scooter qui a agi à Toulouse et Montauban, ajoutant qu’un témoin l’avait vu agir avec une « petite caméra autour du cou ».
« Nous ne savons pas aujourd’hui qui il est », a dit M. Guéant. « Pour l’instant, le travail continue. Nous ne sommes pas plus avancés que cela », a ajouté M. Guéant, indiquant qu’« un témoin a vu une petite caméra autour du cou du tueur ».
Conséquence d’une banalisation de l’antisémitisme ?
8 h 15. « Depuis la fin de la Shoah, c’est la première fois qu’on tire sur des enfants juifs », se désespère le rabbin Joseph Pevzner, responsable de l’institution Sinaï à Paris.
« Le peuple juif n’a jamais eu peur mais je suis profondément inquiet. » Car selon lui la parole d’extrême droite s’est libérée, banalisée amenant à ce genre d’actes,« car il y a 20 ans, personne n’aurait osé prononcer des paroles antisémites. Aujourd’hui, c’est presque comme dire bonjour »
Les mesures prises dans le cadre du plan vigipirate
7 h 55. La préfecture de la Haute-Garonne a détaillé les mesures prises dans le cadre du plan Vigipirate Ecarlate déclenché pour sécuriser certains lieux publics et éviter la réédition des tueries perpétrées depuis le 11 mars par un tueur en scooter. « Des mesures de surveillance et de protection sont mises en œuvre pour les lieux de culte israélites et musulmans, pour les écoles et commerces liés aux confessions juives et musulmanes ainsi que pour les sites militaires, les gares SNCF, l’aéroport et le métro » de Toulouse, a indiqué la préfecture.
Par ailleurs, des contrôles de la circulation et des accès aux bâtiments publics ou privés vont être mis en place sur « des lieux sensibles ou recevant du public ». Tout véhicule suspect doit être signalé.
Les accès des piétons et des véhicules sont restreints pour les lieux d’enseignement confessionnel et les lieux de culte juif et musulman.
De manière générale, « une attention particulière » sera apportée par les services de police et de gendarmerie aux établissements scolaires publics et privés.
Les transports en commun, les centres commerciaux, les parkings publics et les lieux de rassemblement importants « font l’objet de mesures de contrôle spécifiques », comme un contrôle des passagers et des bagages.
Enfin, « des rappels de personnels sont en cours » dans les services de police et de gendarmerie.
25 policiers du RAID sur place
7 h 45. Vingt-cinq policiers du RAID sont arrivés en renfort lundi soir à Toulouse, complétant le dispositif hors norme mis en place en Midi-Pyrénées pour arrêter l’homme à scooter soupçonné d’avoir tué sept personnes, dont trois enfants, depuis le 11 mars. Ces hommes de l’unité d’élite « Recherche, assistance, intervention, dissuasion » avaient été mis en alerte dans leur quartier général de Bièvres (Essonne).
Pour la première fois en France, le plan Vigipirate de couleur « écarlate » a été déclenché en Midi-Pyrénées et dans plusieurs départements limitrophes pour mettre fin aux agissements du tueur présumé circulant sur un puissant scooter.
1 h 00. Le secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon a « condamné de la manière la plus ferme » la tuerie. Le secrétaire général « se dit attristé par le décès de quatre personnes, y compris trois enfants, lors d’une fusillade qui a eu lieu aujourd’hui devant un établissement scolaire juif à Toulouse, en France », indique un communiqué de l’ONU.

Ma liste de blogs

PARTAGER

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...