vendredi 30 mars 2012

Total sur plusieurs fronts pour stopper la fuite de gaz en mer du Nord



Publié le 30.03.2012, 14h15 | Mise à jour : 15h13
Total met en oeuvre deux actions «en parallèle» pour stopper la fuite de gaz sur sa plate-forme du champ d'Elgin en mer du Nord. La première vise à étouffer le puits à partir d'une base flottante, la seconde consiste à forer deux puits de dérivation.

Total met en oeuvre deux actions «en parallèle» pour stopper la fuite de gaz sur sa plate-forme du champ d'Elgin en mer du Nord. La première vise à étouffer le puits à partir d'une base flottante, la seconde consiste à forer deux puits de dérivation. | AFP

Zoom
Agrandir le texte Diminuer le texte Imprimer l'article Tout leParisien.fr sur votre mobile
 met en oeuvre deux  «en parallèle» pour stopper la fuite de gaz sur sa plate-forme du champ d'Elgin en mer du Nord.  «La première vise à étouffer le puits à partir d'une base flottante, la seconde consiste à forer deux puits de dérivation» a indiqué Philippe Guys, directeur de la branche exploration au Royaume-Uni, lors de sa première conférence de presse 5 jours après l'incident, à Aberdeen (Ecosse). 

Dans les deux cas, il s'agit d'arrêter la fuite, la première directement, en injectant des boues à haute densité, si les conditions de sécurité permettent d'approcher la plateforme. A défaut, deux puits de dérivation seront forés pour soulager la pression du gaz et permettre l'injection des boues pour sceller le puits. «Pour cela, nous avons suspendu les opérations de deux de nos appareils de forage pour les rendre disponibles, pour travailler sur les puits de dérivation», a-t-il précisé.

 

Ma liste de blogs

PARTAGER

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...