vendredi 16 mars 2012

Meurtre des militaires: le chargeur de l'arme a été nettoyé


Des "éléments de l'arme" utilisée pour titrer sur trois militaires à Montauban ont été nettoyés. La police scientifique recherche cependant d'éventuelles empreintes et traces d'ADN. 

Les "éléments" de l'arme, "en particulier le chargeur", retrouvés par les enquêteurs sur les lieux du meurtre de deux parachutistes jeudi à Montauban, "avaient été nettoyés", a indiqué ce vendredi le ministre de l'Intérieur Claude Guéant. A Montauban, la police scientifique a retrouvé un chargeur et 17 douilles, selon une source proche de l'enquête. Le tireur a donc vidé un chargeur et en a entamé un autre. La police espère faire parler ces indices, à la recherche d'éventuelles empreintes et traces d'ADN. 
"Je suis prudent parce que les premiers éléments me laissent à penser que les éléments d'armes avaient été nettoyés, en particulier le chargeur", a déclaré Claude Guéant, après que le procureur de procureur de Toulouse, Michel Valet, a confirmé que la même arme avait été utiliséepour attaquer les trois parachutistes de Montauban, dont un a été grièvement blessés jeudi, et un parachutiste en civil tué dimanche à Toulouse. "C'est un élément important de l'enquête qui est ainsi disponible. Jusqu'à ce matin, nous avions un sentiment. Maintenant nous avons une certitude", a souligné Claude Guéant. 
"Maintenant que nous avons une indication sur l'arme, nous allons peut-être pouvoir trouver son origine", a espéré le ministre. "Les recherches sont en cours pour trouver s'il y a le moindre indice ou empreinte", a-t-il poursuivi, rappelant qu'il restait "beaucoup d'hypothèses" à vérifier. "Est-ce qu'ils sont visés dans le cadre d'une action concertée ou est-ce qu'ils ont été visés par un homme seul ? Je suis incapable de vous le dire", a-t-il dit en marge d'un déplacement dans la Creuse.  
Le ministre a par ailleurs assuré que "des consignes ont été données aux chefs de corps pour être attentifs à la sécurité de leurs hommes" dès jeudi soir, après l'attaque de trois militaires en uniforme à Montauban. Le quatrième, en civil, avait été abattu dans les mêmes circonstances, par un homme cagoulé circulant sur un scooter, dimanche à Toulouse. 
Avec 

Ma liste de blogs

PARTAGER

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...