mercredi 28 mars 2012

Ligue des champions : l'OM attend le Bayern avec appétit



Le Monde.fr avec Reuters | 
Abonnez-vous
15 € / mois
 Réagir Classer Imprimer Envoyer
Partager   google + linkedin
Andre Ayew.
A en croire son entraîneur, Didier Deschamps, et ses joueurs, Marseille n'a pas peur du Bayern Munich et croit en ses chances de réussir un exploit en matchaller des quarts de finale de la Ligue des champions, mercredi au Stade Vélodrome. Cette double confrontation face à l'équipe allemande est une grande première pour l'OM qui est le dernier représentant français sur la scène européenne cette saison et n'a jamais affronté les Bavarois.
"Je ne dirais pas que ce serait un miracle de les battre mais c'est une évidence dedire que le Bayern est favori. La qualification passe par deux exploits, à l'allercomme au retour", a déclaré Didier Deschamps, mardi. "Il y a des décalages et des différences importants entre les deux équipes. Eux commencent la compétition avec l'objectif de la gagner, pas nous. Une chance on l'a toujours, il faut la jouer à fond", a-t-il ajouté en conférence de presse. Deuxième de la Bundesliga derrière Dortmund, le Bayern joue les quarts de finale de l'épreuve pour la quatrième fois en dix saisons. L'OM atteint ce niveau pour la première fois depuis 1993, année de son sacre européen.
"Le Bayern ne nous fait pas peur. C'est une grande équipe européenne, on a beaucoup de respect pour elle mais on n'a pas peur. On est très heureux de l'affronter à ce stade de la compétition", souligne Benoît Cheyrou, milieu de terrain et capitaine de l'équipe en l'absence du gardien Steve Mandanda. "Physiquement et psychologiquement, on sera là", promet Didier Deschamps. Marseille n'aborde pourtant pas la rencontre dans les meilleures dispositions. Le club français reste sur une série de sept défaites et un match nul en L1 et a été éliminé sans gloire par les amateurs de Quevilly en Coupe de France.
"On est dans une mauvaise passe en championnat mais on a déjà prouvé qu'on était capable de réaliser un exploit en Ligue des champions comme nous l'avons fait face à l'Inter Milan. La qualification ne serait qu'un nouvel exploit", juge Cheyrou. Assumant son statut de favori, l'équipe bavaroise ne veut pas pour autant mésestimer son adversaire français. "En phase de groupe, ils ont éliminé Dortmund, champion d'Allemagne, avant de sortir l'Inter Milan en huitièmes de finale. Ces résultats parlent pour eux, il ne faudra pas tomber dans le piège de la suffisance", prévient l'entraîneur bavarois, Jupp Heynckes.
ANDRADE TITULAIRE
Fin connaisseur de l'équipe marseillaise où il a évolué de 2005 à 2007, Franck Ribéry se méfie aussi de la réaction d'orgueil de son ancien club. "L'OM est dans une situation difficile en championnat. Cela va être un match très compliqué face à une équipe très motivée et très agressive", dit-il. "Il faudra être concentré et ne pas prendre l'OM a la légère. On sait la pression supplémentaire à Marseille. Il ne faut pas faire n'importe quoi mercredi et ne pas oublier que la qualification se joue sur deux matches".

Ma liste de blogs

PARTAGER

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...