jeudi 15 mars 2012

Les ressorts de la percée de Jean-Luc Mélenchon


Quelles sont les motivations des électeurs qui rejoignent Jean-Luc Mélenchon? La sixième vague de l’enquête Présidoscopie réalisée par Ipsos Logica Business Consulting pour Le Monde, le Centre de recherches de Sciences Po (Cevipof), la Fondation pour l’innovation politique (Fondapol) et la Fondation Jean-Jaurès donne des réponses à cette question.
La particularité de cette étude est de suivre un échantillon identique de la population du début à la fin de la campagne. Elle permet donc d’ausculter le comportement de ceux qui décident de passer d’un candidat vers un autre. Cette sixième vague de la Présidoscopie, réalisée du 1er au 6mars, a été élaborée sur un large échantillon de 4603 personnes. Elle est accompagnée d’une série de dix entretiens individuels poussés.
Entre la précédente vague de la Présidoscopie et celle-ci, se sont écoulées deux semaines. Durant cette période, M.Mélenchon voit son score grimper de 9 % à 9,5 %. La hausse est minime, dans cette campagne où le candidat monte lentement, mais plus complexe qu’il n’y paraît. Les flux se font principalement entre le candidat du Front de gauche et François Hollande. Dans les deux sens. Le demi-point de hausse observé chez M.Mélenchon correspond en réalité à une hausse de 1 point pris au candidat socialiste, auquel il faut soustraire un demi-point d’électeurs qui font le chemin inverse.

Ma liste de blogs

PARTAGER

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...