mercredi 21 mars 2012

Législatives à Boulogne : Thierry Solère exclu provisoirement de l'UMP



Le candidat dissident aux législatives de Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine) face à Claude Guéant, Thierry Solère a été exclu provisoirement des rangs de l'UMP, a-t-on appris mercredi auprès du parti, confirmant des informations de presse. Le vice-président du Conseil général des Hauts-de-Seine et conseiller municipal de Boulogne a été informé mardi par un courrier du secrétaire général de l'UMP, Jean-François Copé, de son "exclusion provisoire" de l'UMP, en vertu de l'article 34 des statuts du parti, a expliqué une source UMP. Interrogé par l'AFP, Thierry Solère a confirmé avoir reçu cette lettre (mardi) après-midi (l)'informant de (son) +exclusion provisoire+". "Il y a d'autres dissidences, mais je suis le seul dans ce cas-là, parce que c'est Guéant qui le réclame. Il a le soutien des appareils politiques, et moi je cherche à rassembler les habitants de Boulogne", a affirmé M. Solère. "Les Boulonnais ne se se reconnaissent pas dans quelqu'un qui est parachuté à Boulogne-Billancourt et qui a des propos parfois excessifs", a-t-il ajouté. M. Solère avait vivement critiqué début janvier l'arrivée de M. Guéant à Boulogne et assuré qu'il serait candidat face à lui alors que le ministre de l'Intérieur avait été investi candidat par l'UMP. Mi-février, la fédération UMP des Hauts-de-Seine avait demandé à M. Copé l'exclusion de M. Solère.

Ma liste de blogs

PARTAGER

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...