samedi 24 mars 2012

LE MALI AU BORD DU CHAOS


LE MALI AU BORD DU CHAOS

Le Mali au bord du chaos
Photo REUTERS/Adama Diarra

A LIRE AUSSI

ANNONCES GOOGLE

Le Mali est plongé dans la confusion depuis le putsch d'officiers subalternes, dont la maîtrise des événements semble fragile.
Où va le Mali ? Le pays est plongé dans la plus grande confusion depuis 48 heures après le putsch d'officiers subalternes, dont la maîtrise du cours des événements semble fragile au regard des pillages à Bamako, et des multiples rumeurs circulant dans la capitale. En outre, des incertitudes planent toujours sur le sort du président Amadou Toumani Touré, à qui les militaires putschistes reprochent un manque de moyens et de détermination dans la lutte contre la rébellion touarègue dans le nord du pays.
Bamako bruissait vendredi de rumeurs selon lesquelles un contre-coup d'Etat était imminent de la part des partisans du président ou encore que le chef des putschistes, le capitaine Amadou Sanogo, avait été tué, ce qui a été démenti par la télévision nationale. Dans un communiqué, les putschistes assurent que «tout va bien» et ils invitent la population à vaquer à ses occupations habituelles. La télévision a ensuite diffusé des images d'Amadou Sanogo mais on ignore quand elles ont été tournées.Les habitants de la capitale affirment que des militaires pillent des stations-service et des magasins et s'emparent de voitures. Ces exactions entraînent des pénuries de pain et de carburant, dont le prix a doublé en 24 heures pour atteindre 1300 francs CFA (près de deux euros) le litre.
Même si la plupart des boutiques sont fermées, certains habitants de la capitale s'aventurent tout de même dehors à la recherche de produits de première nécessité. «Les gens ont peur en raison des militaires. Ils s'emparent souvent de ce qui se trouve dans les véhicules ou dérobent simplement ces derniers. Il leur arrive aussi de cambrioler des magasins», raconte ainsi un habitant, Adama Quindo. En fin de journée, Amadou Sanogo a lancé un appel à l'arrêt des pillages qui semble avoir été suivi d'effet: les rues sont devenues plus calmes et des militaires ont même été vus en train d'arrêter une vingtaine de civils qui pillaient un entrepôt.

Ma liste de blogs

PARTAGER

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...