mercredi 21 mars 2012

L'avocat de Mohammed Merah : "Je l'ai souvent défendu devant le tribunal des enfants"



Créé le 21-03-2012 à 13h18 - Mis à jour à 14h09      1 réaction

Le 24 février dernier, il avait été condamné à un mois de prison ferme pour conduite sans permis, selon son défenseur, Christian Etelin.

 
 Share2
Plus d’infos en vidéo sur BFMTV.com
Christian Etelin, l’avocat de Mohamed Merah. bfmtv
"C’est un jeune homme très doux, au visage d’archange, au langage policé" : c’est ainsi que Christian Etelin décrit Mohammed Merah. L’avocat toulousain connaît le suspect numéro un dans les tueries de Toulouse et Montauban depuis qu’il a "quinze ou seize ans" : "Je l’ai défendu de multiples fois au tribunal des enfants, pour des vols, de la violence, de la délinquance typique des quartiers".
D’après lui, Mohammed Merah a été condamné à une peine de prison, "au-delà d’un an dans mon souvenir" il y a quatre ou cinq ans. "Il avait arraché le sac à main d’une dame avec un de ses copains". Une fois la peine exécutée, l’avocat avait su, "par son entourage, et notamment un de ses employeurs carrossiers, qui le considérait comme un très bon ouvrier, qu’il s’était engagé politiquement et était parti en Afghanistan".

Jugé il y a un mois pour conduite sans permis 

La dernière fois que Christian Etelin a vu Mohammed Merah, c’était il y a à peine un mois. Le 24 février dernier, le jeune Toulousain était jugé pour conduite sans permis de conduire. Le tribunal l’a condamné à un mois de prison ferme. Il devait se rendre chez le juge d’application des peines début avril pour connaître les modalités d’aménagement de celle-ci.
"Il n’était absolument pas barbu quand je l’ai vu, c’était le même homme que je connaissais, dit l’avocat. Il m’a juste appris qu’il n’avait plus de travail et touchait le RSA. Nous n’avons pas parlé de son engagement politique. Je lui ai juste dit de se tenir à carreau car revenant d’Afghanistan, il devait être surveillé".

Ma liste de blogs

PARTAGER

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...