samedi 31 mars 2012

La folle semaine du Bayern


La folle semaine du Bayern

R�duire le texte Augmenter le texte Imprimer l'article Envoyer l'article � un ami
Par Clément DESDOIGTS
De Football.fr

Créé le 31/03/2012 à 17:17, modifié le 31/03/2012 à 17:17
Arjen Robben a permis au Bayern Munich de s'imposer à Nuremberg (0-1). (Reuters)Arjen Robben a permis au Bayern Munich de s'imposer à Nuremberg (0-1). (Reuters)
Annonces Google
Le Bayern Munich est parvenu à percer la muraille deNuremberg, samedi, à l'occasion de la 28e journée de Bundesliga (0-1). D'abord poussifs, les Bavarois sont parvenus à revenir à trois points du Borussia Dortmund (tenu en échec vendredi contre Dortmund), grâce à Arjen Robben (69e). Alors que l'Olympique deMarseille ne joue pas ce week-end, en prévision du quart de finale retour de C1 entre les deux équipes en Bavière mardi soir, les Munichois entretiennent leur bonne dynamique.

Sacrée semaine pour le Bayern Munich. Après avoir mis un pied, voire plus, en demi-finales de la Ligue des champions, en s'imposant au Stade Vélodrome mercredi soir (0-2), les Bavarois sont revenus à trois points du Borussia Dortmund, le leader de la Bundesliga, en s'imposant à Nuremberg (0-1) samedi après-midi.

Si Marseille a obtenu le droit de ne pas affronterMontpellier ce week-end, pour préserver son rêve de dernier carré européen, Jupp Heynckes, l'entraîneur bavarois, avait décidé de laisser reposer Alaba, Luiz Gustavo et Ribéry au coup d'envoi du match. Conséquence directe, la victoire du "FC Hollywood" a mis du temps à se dessiner. A l'heure de jeu, le coach change ses plans et fait rentrer deux de ses étoiles,Franck Ribéry et Bastian Schweinsteiger (de retour de blessure), à la place de Tymoshchuk et Pranjic. Histoire de booster l'animation offensive de ses troupes. Bien lui en a pris.

Le Bayern a tremblé

A la 69e minute de jeu, Schafer, le portier de Nuremberg jusque-là destiné à devenir le héros du match, repousse une frappe sèche de Ribéry. A la cueillette, c'est Arjen Robben qui parvient alors à battre le gardien adverse. Et faire souffler le directoire du Bayern, Uli Hoeness en tête. Ultra-défensif jusqu'alors, Nuremberg paraît sans solution face au deuxième de Bundesliga, accessoirement meilleure attaque et meilleure défense du championnat. Galvanisés par la force du désespoir, les pensionnaires du Frankenstadion ne sont pourtant pas passés loin de perturber la tranquillité bavaroise. Sur une frappe d'Almog CohenManuel Neuer a pu remercier sa barre transversale (88e), tandis quePhilipp Wollscheid a manqué le cadre, d'un cheveu, suite à une tête surpuissante (90e).

L'ambitieux Bayern peut dorénavant se tourner vers le 11 avril, jour du déplacement de la troupe de Ribéry chez le Borussia Dortmund. Avec une différence de buts bien supérieure à celle du BVB, les Bavarois passeraient devant s'ils revenaient à hauteur. "On a fait un bon pas vers les demi-finales, on est dans de bonnes dispositions mais n'oublions pas qu'il reste un match", déclarait Heynckes à l'issue de la victoire des siens contre l'OM. Marseille, dépité, devra défier un Bayern boosté par une sixième victoire en sept joutes.

Ma liste de blogs

PARTAGER

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...