vendredi 16 mars 2012

Hollande et les socialistes européens, une rencontre qui "tombe bien"


Hollande et les socialistes européens, une rencontre qui "tombe bien"
François Hollande va rencontrer les leaders socialistes et socio démocrates européens, ce week end à Paris.
afp.com/Jeff Pachoud

François Hollande rencontrent les leaders socialistes européens vendredi et samedi. Prévue de longue date, la réunion doit asseoir la crédibilité internationale du candidat PS. 

Si François Hollande ne va pas à l'Europe, ce week-end, c'est l'Europe qui viendra à lui. A l'intiative de la Fondation Jean-Jaurès, le candidat PS rencontrera à Paris ce vendredi soir et ce samedi les leaders socialistes et socio-démocrates. Seront présents: Martin Schulz, président du Parlement européen, Sergei Stanishev, Président du PS européen, Hannes Swoboda, président du groupe S&D au Parlement européen, Pier Luigi Bersani, Secrétaire du PD italien et Sigmar Gabriel, Président du SPD allemand. Jusqu'ici, seul le dernier cité avait apporté son soutien public à François Hollande
Officiellement prévu de longue date, ce rendez-vous "tombe bien", reconnait-on dans l'équipe Hollande. Régulièrement moqué par la droitepour son manque d'envergure internationale, le candidat socialiste veut montrer qu'il n'est pas isolé sur la scène européenne et que son idée d'unerenégociation de l'accord sur le traité européen n'est ni stupide, ni irréalisable. Enfin, Hollande veut absolument reprendre la main sur un thème abondamment abordé par Nicolas Sarkozy lors du meeting de Villepinte
Crédibilité européenne en jeu?
Le candidat socialiste joue-t-il ce week-end sa crédibilité dans ce domaine? Dans l'équipe Hollande, on balaye d'un revers de main cette question. "Cette réunion est prévue depuis des mois, ce n'est en aucun cas une stratégie", affirme Aquilino Morelle, directeur adjoint de la campagne de François Hollande. "S'il fallait avoir été président de la république pour être crédible sur la scène européenne, il n'y aurait plus besoin des 500 signatures, ni même d'élections", poursuit ce proche d'Arnaud Montebourg, un brin agacé.  
Faut-il voir dans sa récente promotion dans l'équipe Hollande et dans la nomination du député de Saône-et-Loire au rang de représentant spécial un éventuel changement de position de François Hollande sur l'Europe? "Cette affirmation n'est vraie que sur le thème de la finance, réplique Aquilino Morelle. Construire l'Europe à partir de la croissance, cela a toujours été dans le programme du Parti socialiste."

Ma liste de blogs

PARTAGER

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...