jeudi 29 mars 2012

Fuite de gaz en mer du Nord: Quel coût pour Total?



6 contributions
Créé le 29/03/2012 à 12h03 -- Mis à jour le 29/03/2012 à 15h33

ENERGIE - Le groupe pétrolier vient de localiser l'origine de la fuite qui représenterait un manque à gagner de 1,5 million de dollars par jour...

Le «plus gros incident» du groupe Total «en mer du Nord depuis au moins dix ans» pourrait lui coûter cher. La plate-forme Elgin-Franklin, située à environ 240 km, au large de la ville d'Aberdeen (Ecosse), et évacuée dans la nuit de dimanche à lundi, laisserait échapper environ 200.000 mètres cubes de gaz par jour.
Selon Les Echos, la perte quotidienne se monterait à 1,5 millions de dollars par jour. Mais ce n’est pas tout. A ce chiffre, il faudra ajouter les coûts d’intervention, de nettoyage et les éventuelles indemnisations des plates-formes voisines comme celle de Shearwater appartenant à Shell. Pour l’instant, le groupe pétrolier français examine toujours toutes les possibilités pour colmater la fuite. Elle a entraîné la mise en place d'une zone d'exclusion maritime et aérienne et l'évacuation par précaution de plus de 300 personnes.
Un impact financier moins grave que pour BP
Mais il est encore trop tôt pour chiffrer avec certitude les conséquences financières de cet «incident». Tout dépendra du temps que mettra Total à stopper la fuite. Une chose est sûre: les analystes estiment qu’elle n’est pas aussi grave que l'explosion et le naufrage de la plate-forme Deepwater-Horizon de BP, dans le golfe du Mexique en 2010 entraînant une marée noire. La situation est ici bien différente. Il s’agit d’une fuite de gaz et non de pétrole. Les conséquences sur l’environnement devraient donc être limitées en l’absence d’explosion de la plate-forme. Néanmoins si celle-ci devait être détruite, les analystes de CM-CIC avancent que le coût de la reconstruction se situerait entre deux et quatre milliards de dollars.

Ma liste de blogs

PARTAGER

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...