lundi 19 mars 2012

EN DIRECT. Tuerie de Toulouse : une minute de silence dans toutes les écoles



Publié le 19.03.2012, 08h38 | Mise à jour : 14h21
L'auteur des coups de feu s'est enfui en scooter, ont indiqué des témoins, suggérant un lien éventuel avec l'auteur de deux fusillades contre des militaires à Toulouse et Montauban (sud-ouest) la semaine dernière qui ont fait trois morts et un blessé.

L'auteur des coups de feu s'est enfui en scooter, ont indiqué des témoins, suggérant un lien éventuel avec l'auteur de deux fusillades contre des militaires à Toulouse et Montauban (sud-ouest) la semaine dernière qui ont fait trois morts et un blessé. | AFP photo

Zoom1/5
Un homme a ouvert le feu ce lundi matin devant un collège-lycée juif de Toulouse, tuant au moins un professeur de 30 ans, ses enfants de 6 et 3 ans, et une fillette de 10 ans.

L'homme, arrivé sur les lieux à scooter ou à moto, a ouvert le feu sur toutes les personnes qui se trouvaient devant le collège-lycée, a déclaré le procureur de Toulouse Michel Valet, précisant que «enfants ont été poursuivis à l'intérieur de l'école».  L'homme a d'abord utilisé une arme, sans doute du 9 mm, à l'extérieur du collège et cette arme s'est enrayée. Il est alors entré à l'intérieur de l'établissement, où il a eu recours à une autre arme de calibre 11.43 cette fois, même calibre que pour les meurtres des paras.

Un enseignant de religion de 30 ans du collège-lycée Ozar Hatorah, situé dans un quartier résidentiel de Toulouse, et ses deux enfants de 6 et 3 ans ont été tués par le tireur à scooter, muni de deux . Une fillette âgée de huit ans, selon le porte-parole du ministère de l'Intérieur Pierre-Henry Brandet, ou de dix ans, selon le procureur de Toulouse Michel Valet, a également été tuée. Un jeune homme de 17 ans a aussi été grièvement blessé, lors de cette qui est la première visant des juifs depuis celle de la rue des Rosiers, à Paris, en 1982.
  
Alors que la communauté juive est en état de choc ce lundi, un périmètre de sécurité a été mis en place autour de tous les établissements scolaires juifs de Toulouse, et la sécurité a été renforcée aux alentours de tous les lieux confessionnels en France.  Nicolas Sarkozy est arrivé en fin de matinée sur place, décrétant immédiatement deux minutes de silence dans les écoles mardi. Claude Guéant et François Hollande y sont également attendus.
Suivez les évènements minute par minute : 

13h55. «Nous sommes tous scolarisés dans cette école, nous sommes tous parachutistes à Montauban, 
la communauté nationale doit être soudée face à ce crime», déclare Mgr Bernard Podvin, porte-parole de la conférence des évêques de France, sur France Info.

13h50. 
 «Je voudrais exprimer ma très grande émotion et ma condamnation face à ce qui s'est passé à Toulouse», a déclaré à la presse le ministre des Affaires étrangères, Alain Juppé, en marge de la visite d'un hôpital à Bordeaux. 

13h42.
 «Je suis profondément choqué par cette attaque meurtrière», a déclaré le ministre allemand des Affaires étrangères, Guido Westerwelle, dans un communiqué, assurant les parents, amis et proches des victimes «de cette horrible tragédie de sa compassion et de ses condoléances». «J"espère que les auteurs seront rapidement retrouvés et jugés», a-t-il ajouté.

Audio. «J'ai vu le corps de mon ami et de ses deux enfants»




Ma liste de blogs

PARTAGER

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...