samedi 24 mars 2012

EN DIRECT. Toulouse: la police craint un rassemblement en hommage à Merah



Par LEXPRESS.fr, publié le 24/03/2012 à 09:20, mis à jour à 15:07
EN DIRECT. Toulouse: la police craint un rassemblement en hommage à Merah
La mère de Mohamed Merah (ici lors de son arrivée au commissariat de Toulouse) est minée par un "sentiment de culpabilité et de remords", affirme son avocat.
REUTERS/Pascal Parrot

Le frère aîné de Mohamed Merah s'est dit "fier" des actes de son frère. Lui et sa compagne sont arrivés dans les locaux de la sous direction anti-terroriste en banlieue parisienne pour la suite de leur garde à vue. Les dernières infos. 

15h03: Un dispositif de police a été mis en place samedi après-midi dans le quartier d'origine de Mohamed Merah à Toulouse en prévision d'un éventuel rassemblement de sympathie avec le tueur au scooter. Aucune manifestation n'a été annoncée officiellement, mais la police a recueilli des informations sur la possibilité de ce type d'événement. 
14h59: A lire sur la page Facebook de l'AFP: comment un journaliste a obtenu le scoop de la mort de Mohamed Merah
14h45: A lire sur LaDepeche.fr: le tourisme macabre à Toulouse après l'affaire Merah
14h13: Mohamed Merah a acheté une cagoule le jour même du vol du scooter utilisé pour tuer sept personnes en huit jours, a-t-on appris samedi auprès du concessionnaire. Merah s'était rendu ce 6 mars chez Yamaha pour demander en vain comment désactiver le système de géolocalisation d'un scooter T Max. 
14h12: Plusieurs centaines de personnes tout de blanc vêtues se sont réunies samedi à Rouen pour participer à une marche blanche en mémoire d'Imad Ibn Ziaten, le parachutiste de 30 ans tué le 11 mars à Toulouse par Mohamed Merah. Le cortège s'est formé devant le domicile de la famille Ibn Ziaten à Sotteville-lès-Rouen et devait rejoindre en silence la place Carnot à Rouen où est érigé un monument dédié aux morts des deux guerres mondiales. Devant la famille en pleurs avait été déployée une grande banderole portant les noms des sept victimes du tueur et la phrase : "On n'oubliera jamais". 
13h57François Hollande explique qu'il n'y a "pas forcément" besoin de nouvelle loi pour renforcer la sécurité, contrairement à ce que propose le président sortant. Pour le candidat socialiste, en déplacement en Corse, il faut d'abord "renforcer les moyens." 
13h27: Claude Guéant annonce la levée du plan Vigipirate écarlatedans la région Midi-Pyrénées. 
13h14: La mère de Mohamed Merah est minée par un "sentiment de culpabilité et de remords" et se demande comment elle aurait pu empêcher son fils d'assassiner sept personnes, a annoncé son avocat samedi à Toulouse. "Est-ce qu'elle aurait pu éviter les choses, c'est la question qu'elle se pose", a dit Me Jean-Yves Gougnaud, le défenseur de Zoulhika Aziri. 
12h50: Selon France Info, le Colt 45 de calibre 11.43 a été retrouvé dans une Renault Clio de location louée par Mohamed Merah. L'arme aurait été localisée sur les indications de Merah quand il était en contact avec les négociateurs du Raid. 
11h45Nicolas Sarkozy a réuni samedi matin à l'Elysée le Premier ministre, plusieurs membres du gouvernement et responsables policierssur les questions de sécurité, alors que l'efficacité de la police été mise en cause dans l'enquête sur les tueries de Toulouse et Montauban.  
9h49: Le "tueur au scooter" aurait acheté ses armes 20 000 euros.Une somme rassemblée grâce à des cambriolages et des attaques à main armée, a annoncé samedi sur BFM-TV le coordinateur national du renseignement, Ange Mancini. 
Le contexte
Abdelkader Merah et sa compagne sont arrivés ce samedi dans les locaux de la sous direction anti-terroriste en banlieue parisienne pour la suite de leur garde à vue. Leur mère, elle, a été libérée ce vendredi soir. D'après son avocat, elle serait minée par un "sentiment de culpabilité et de remords" et se demande comment elle aurait pu empêcher son fils d'assassiner sept personnes. Abdelkader Merah, le frère aîné du l'auteur des tueries de Toulouse et de Montauban était présent lors du vol du scooter T-Max utilisé par ce dernier d'après une source policière. Il s'est dit "fier" des actes de son frère Mohamed abattu jeudi par le Raid. 
Un convoi de plusieurs voitures de police emmenant très vraisemblablement les deux personnes a quitté le commissariat central de Toulouse peu après 8h00. Leur garde à vue a débuté mercredi matin et peut durer jusqu'à dimanche matin car en matière de terrorisme, les gardes à vue peuvent se prolonger jusqu'à 96 heures. 
Ce transfert au siège de la Sous-direction antiterroriste (SDAT), à Levallois-Perret (Hauts-de-Seine) était prévu depuis vendredi soir. S'ils devaient être présentés à un juge, cette présentation à la justice devrait nécessairement avoir lieu dans la capitale puisque c'est le parquet de Paris qui dirige depuis lundi matin l'enquête, du fait de sa compétence antiterroriste. 
Merah était seul au moment des tueries au cours desquelles il a assassiné entre le 11 et le 19 mars trois enfants et un enseignant juifs et trois parachutistes. Mais les enquêteurs se demandent qui aurait pu aider logistiquement cet homme de 23 ans, qui vivait apparemment au-dessus de ses faibles ressources officielles. Son frère aîné Abdelkader a déclaré aux policiers n'avoir pas été au courant de ses projets criminels. Mais selon un enquêteur cité par Le Parisien, il a bien apporté un soutien logistique à son cadet. "Il y a des éléments qui montrent qu'il lui a fourni assistance au cours des sept meurtres".  

Ma liste de blogs

PARTAGER

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...