mercredi 28 mars 2012

Avec leparisien.fr, suivez le fil des principaux événements de la journée de campagne de ce mercredi.


EN DIRECT. S'il est réélu, Sarkozy promet d'être «différent»


P.Th. | Publié le 28.03.2012, 07h30 | Mise à jour : 13h04
«Je serai un président qui aura plus de recul par rapport à l'actualité et qui se préoccupera avant tout des grandes réformes qu'il y a à mener», affirme Nicolas Sarkozy interrogé par «Paris-Match».

«Je serai un président qui aura plus de recul par rapport à l'actualité et qui se préoccupera avant tout des grandes réformes qu'il y a à mener», affirme Nicolas Sarkozy interrogé par «Paris-Match». | (AFP/Jean-Sebastien Evrard.)

Zoom1/8
Ne rien lâcher. Il reste vingt-cinq jours aux candidats à la présidentielle pour convaincre les électeurs de glisser un bulletin à leur nom le 22 avril. Alors, ils enchaînent meetings et réunions publiques. A l'image de  (à Nice) et de  (à Elancourt), les deux favoris qui continuent de se livrer à un duel à distance. 

Jean-Luc Mélenchon, en bonne voie pour s'installer comme le troisième homme de cette campagne (il a fait salle comble, mardi, à Lille), parlera enfance lors d'un point presse.  Quant à Eva Joly, dont la candidature est fragilisée par des sondages en berne, elle sera à Bordeaux pour un meeting. Meeting aussi pour Nathalie Arthaud (LO), qui prendra la parole à Lille. 

La candidate du , Marine Le Pen, a, pour sa part, continué de parler des tueries de Toulouse et Montauban, allant jusqu'à se demander si Mohamed Merah n'était pas un «indicateur de la police», tout en affirmant qu'elle ne se servait pas de ce drame pour mener campagne.

Avec leparisien.fr, suivez le fil des principaux événements de la journée de campagne de ce mercredi : 

12h42. Affaire Bettencourt : «Nous ne sommes dupes de rien», lâche Copé. 
Le secrétaire général de l'UMP refuse de commenter l'article du «Monde» selon lequel une somme d'argent pourrait avoir été remise à Nicolas Sarkozy par Liliane Bettencourt entre les deux tours de la présidentielle de 2007. «Nous ne sommes dupes de rien (...) Il faut laisser la justice travailler», lâche-t-il lors de son point de presse hebdomadaire. «Je ne vois pas au nom de quoi M. Hollande demande que la justice travaille en toute sérénité sur les affaires pour le moins tortueuses de financement du Parti socialiste dans les Bouches-du-Rhône ou dans le Pas-de-Calais et là, par contre, demande que nous, nous nous expliquions sur l'affaire Bettencourt», ajoute-t-il.

12h35. Les mesures anti-terroristes au Conseil des ministres le 11 avril. 
Les nouvelles mesures proposées par Nicolas Sarkozy dans la foulée des tueries de Toulouse et Montaubanpour lutter contre le terrorisme seront présentées le 11 avril prochain en Conseil des ministres, annonce la porte-parole du gouvernement Valérie Pécresse. «Nous souhaitons bien évidemment qu'elles soient adoptées le plus rapidement possible», ajoute-t-elle, regrettant au passage l'absence «de consensus avec l'opposition, qui considère vraisemblablement ces mesures comme non urgentes, ce qui n'est évidemment pas l'appréciation que nous faisons». «Ce seront les premières mesures que le président de la République fera adopter s'il était réélu», s'empresse-t-elle d'ajouter.

Ma liste de blogs

PARTAGER

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...