samedi 17 mars 2012

Agression dans la Mosquée d'Arras : décès d'une deuxième victime



le 17 mars 2012 à 15h47 , mis à jour le 17 mars 2012 à 15h57
L'homme grièvement blessé vendredi soir suite à une agression à coup de batte de base-ball dans une mosquée d'Arras est décédé samedi. Son décès porte à deux le nombre de victimes du forcené, placé d'office en hôpital psychiatrique après son interpellation.
Agression Mosquée ArrasUn homme est entré vendredi dans une mosquée d'Arras où il a frappé des fidèles, en tuant un et en blessant un autre. © AFP/ DCHARLET
C'est une information LCI. L'homme grièvement blessé vendredi soir suite à une agression dans une mosquée d'Arras est décédé samedi. Rappel des faits, vendredi en début de soirée, un homme est entré dans la mosquée d'Arras tuant un homme et en blessant gravement un autre à coups de batte de baseball.
L'agresseur présumé a depuis été placé d'office en hôpital psychiatrique après son interpellation et son placement en garde à vue. Il n'a donc pas "été entendu" par les policiers a déclaré Brigitte Lamy, le procureur de la République de Béthune.    
L'individu de 32 ans était déjà connu de la communauté musulmane. Selon un fidèle qui le connaissait, il avait été interdit d'accès à l'autremosquée d'Arras en raison d'un comportement violent. "On est très choqués. Toute la communauté est émue", a déclaré Mohamed Messaoudi, président de l'association qui gère la mosquée, décrivant l'auteur présumé des faits comme un "malade mental" qui a "été hospitalisé plusieurs fois en psychiatrie".
"Attitude anormale pendant la prière"
Il aurait déjà "attaqué une église dans le quartier", "essayé d'agresser un instituteur dans la mosquée", selon le responsable musulman qui a "déjà porté plainte contre lui il y a deux ans". "L'auteur est un jeune musulman qui fréquentait la mosquée et qui était connu comme déséquilibré. Il avait eu une attitude anormale pendant la prière et on lui avait demandé de ne plus y revenir", a indiqué Abdelkader Assouedj, président régional de la Grande mosquée de Paris.
 
Le ministre de l'Intérieur Claude Guéant a fait part de sa "très grande émotion", alors qu'il se trouvait en visite dans la Creuse. "D'abord parce qu'il s'agit d'un acte d'une sauvagerie inouïe et ensuite parce qu'un assassinat dans un lieu de culte est particulièrement répugnant", a-t-il poursuivi. Il a fait "part à toute la communauté musulmane d'Arras et plus généralement à la communauté musulmane de France de l'indignation du gouvernement".
"Une cellule d'aide psychologique a été activée dès (vendredi) soir afin  d'accompagner au mieux les familles dans ces instants tragiques", a par  ailleurs indiqué dans un communiqué le maire d'Arras, Frédéric Leturque. 
le 17 mars 2012 à 15:47

Ma liste de blogs

PARTAGER

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...