dimanche 26 juin 2011

Sénégal : Tensions à Dakar


A la veille de l'examen par l'Assemblée nationale d'un projet de loi visant à élire simultanément à compter de 2012 un président et un vice-président au Sénégal, un texte dénoncé par opposition et société civile, la tension est montée dans les rues de Dakar.
Scène de violence jeudi à Dakar
Scène de violence jeudi à Dakar SIPA
Les rues de Dakar se sont remplies en quelques heures, jeudi après-midi. La tension et les violences ont fait leur apparition malgré les appels au calme d'Abdoulaye Wade, le président sénégalais. Mais ce regain de tension, l'homme en est la cause. A 85 ans, il souhaitait installer son fils Karim, au pouvoir. Comment ? L'Assemblée nationale devait examiner un projet de loi visant à élire simultanément à compter de 2012 un président et un vice-président. Un texte très critiqué par l'opposition. Selon elle et une majeure partie de la société civile, cette nouvelle loi était une manoeuvre du président, au pouvoir depuis 2000 et réélu en 2007 pour cinq ans, de supprimer le second tour en permettant à un candidat d'être élu s'il arrive en tête au premier tour du scrutin avec le quart des suffrages exprimés. Mais ce projet est enterré... ou presque. lire la suite 

Ma liste de blogs

PARTAGER

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...