samedi 11 juin 2011

Restrictions sur Deezer : la fin du juke-box gratuit en ligne ?


Illustration : Marthe Poulain
Ecouter de la musique en ligne sans payer va devenir encore plus difficile : après Spotify, c'est au tour du français Deezer de limiter la durée d'écoute gratuite, à cinq heures par mois. Etes-vous vraiment prêts à vous abonner aux services de musique payants, ou avez-vous découvert des alternatives ?
Le PDG de Deezer, Axel Dauchez, explique cette nouvelle stratégie ce lundi, dans une interview à Libération. La plate-forme musicale va être modernisée, mais l'essentiel n'est pas là :
« C'est aussi, maintenant que l'on a prouvé notre capacité à recruter des abonnés payants en grand nombre [plus d'un million selon Deezer, grâce à son association avec Orange, ndlr], la mise en place de nouvelles conditions d'accès qui doivent nous permettre de faire évoluer notre modèle afin d'inciter nos utilisateurs réguliers à s'abonner […].
C'est pourquoi nous avons décidé, après en avoir longtemps discuté avec les maisons de disques, de limiter à cinq heures par mois l'écoute gratuite. »

Pascal Nègre voulait limiter le nombre d'écoutes

L'industrie du disque ne peut effectivement qu'applaudir. Selon elle, un accès à la fois gratuit et illimité à la musique n'est pas envisageable. Son représentant le plus célèbre, Pascal Nègre, avait même dévoilé à Rue89 une solution plus radicale. Pour inciter les internautes à passer au payant, le patron d'Universal suggérait de limiter le nombre d'écoutes d'un même morceau :
« Quatre écoutes, c'est suffisant pour savoir si on veut acheter un titre. »
Comme son concurrent suédois Spotify, Deezer s'était d'abord contenté d'entrecouper de pubs les écoutes gratuites. Une solution a priori acceptable par les internautes, mais qui peut vite taper sur les nerfs : ces temps-ci sur Spotify, par exemple, impossible d'écouter un disque sans se voir rappeler tous les quarts d'heure qu'un constructeur automobile français offre une console de jeu de marque japonaise pour l'achat d'une voiture. De quoi gâcher le plaisir.

Proposez-nous vos alternatives

Suivant là encore Spotify, Deezer a donc opté pour la limitation du temps d'écoute gratuit. Le Français va même plus loin. Spotify n'offre que dix heures d'écoute gratuite par mois, Deezer en concèdera deux fois moins aux internautes. En espérant que cela suffira à les convaincre de débourser 9,99 euros par mois pour un accès illimité.
L'ère du juke-box en ligne gratuit est-elle vraiment finie ? « Y a pas que Deezer et Spotify dans la vie », s'insurgeaient déjà de nombreux riverains de Rue89 il y a deux ans, en présentant leurs alternatives. Depuis, le débat n'a pas changé, mais le marché a beaucoup évolué : on attend donc vos nouveaux bons plans dans les commentaires !
Illustration : Marthe Poulain

Ma liste de blogs

PARTAGER

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...